Simulateur circuit

Pour annoncer les journées circuit ouvertes aux Alpine et Renault Sport
To announce tracks tests days opened for Alpine and Renault Sport

Modérateurs : FARModérateurs, FARModérateur Alpine NG

Répondre
Avatar du membre
Gouffy56
Pilote semi-pro
Pilote semi-pro
Messages : 879
Enregistré le : 22-janv.-2012 13:19
Localisation : (56) Plescop

Re: Simulateur circuit

Bonjour

Avant de parler des essais en réel, petit retour sur les ressorts démontés des pédales de mes 4 pédaliers Thrustmaster, tous identiques.

En ce qui concerne les pédales d’accélérateur, elles sont équipées d’origine uniformément du même ressort, de 7 spires, de longueur comprise entre 38 et 38,54 mm et de fil de diamètre 1,6 mm.

S’agissant des pédales de frein, j’ai trouvé trois types de ressorts différents.

Un premier ressort à 7 spires, de longueur 38,4 mm et de fil de diamètre 2 mm.

Deux ressorts à 6 spires, de longueurs 35,2 et 34,8 mm et de fil de diamètre 2,4 mm.

Un ressort à 6 spires, de longueur 31,5 mm et de fil de diamètre 2,4 mm.

Il apparait donc que les ressorts des pédales de frein sont hétéroclites, ces pédales ont dû être montées comme les anciennes Alpines, avec ce qui se trouvait sur l’étagère à ce moment-là !

ressorts accélérateur et frein.JPG

Il est clair que les ressorts à diamètre de fil 2,4 mm sont plus raides que les ressorts à diamètre de fil 2,16 mm, mais pour disposer de pédaliers parfaitement homogènes et interchangeables, j’ai préféré monter tous les pédaliers avec les ressorts de type 3 (fil de 2,06 mm) pour l’accélérateur et les ressorts de type 4 (fil de 2,16 mm) pour le frein.

Du point de vue ressenti sur les pédales, il n’y a en fait que peu de différences entre les ressorts des types 2, 3 ou 4 malgré leurs raideurs différentes. A la main, on arrive à distinguer les ressorts mais pas au pied car on est moins sensible d’autant plus que la chaussure est un filtre à sensations. Le principal est d’éviter d’avoir un ressort de type 1 sur les freins.

Maintenant, on verra ce que pensent les différents pilotes de ce nouveau montage sur le long terme, tout d'abord lors des courses d'endurance ou le relai est d'une heure, puis lors des 24 heures du mans ou les relais ne sont que de 45 minutes environ mais s'enchainant pendant 24h.

Cordialement
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
A110 1600 SX 1977 - MG B 1971
Avatar du membre
Gouffy56
Pilote semi-pro
Pilote semi-pro
Messages : 879
Enregistré le : 22-janv.-2012 13:19
Localisation : (56) Plescop

Re: Simulateur circuit

Bonjour

Et voilà, encore un millier de vues passé avec le franchissement du cap des 13.000 vues, score plus qu'honorable s'il s'arrêtait là.

Jouer sur un simulateur c'est bien mais le faire en équipe c'est encore mieux. Pour rendre la chose plus excitante, j'ai lancé le concours de la ville la plus rapide de l'ouest!

C'est un challenge par équipes de 3. Deux villes s'affrontent, chaque pilote rencontrant en course poursuite tous les pilotes de la ville adverse. Le vainqueur de la course marque deux points. Le perdant, s'il arrive à moins de 10 secondes derrière le gagnant, bénéficie d'un bonus défensif d'un point, ceci afin qu'il ne lâche pas l'affaire quand il voit que la défaite est inévitable (ou que le gagnant continue son effort même s'il voit qu'il a course gagnée).

Néanmoins, ce challenge présente une difficulté majeure qui est l'écart entre les équipes. L'une des équipes est constituée de jeunes (18-20 ans) "geeks" de la simulation et dominent outrageusement (plusieurs secondes au kilomètre) tous les autre joueurs. Comment, dans ces conditions rendre la rencontre néanmoins attractive?

Pour ceci, je me suis inspiré des "Beer can races" auxquelles je participais quand je vivais dans la "Bay area", la baie de San Francisco pour ceux ignorant cette terminologie. Tous les mercredi après midi, après le travail, quelques propriétaires de voiliers de la marina située à l'extrémité d'une piste d'atterrissage de l'aéroport de San Francisco, se rassemblaient pour une de ces "Beer can race". Personnellement, je naviguait sur un Jeanneau de 11 m (un Sun Rise ou équivalent vu qu'une jupe arrière avait été rajoutée).

Dans une "Beer can race", un parcours entre bouées (il y en a plein en baie de San Francisco), est prédéfini. Tous les voiliers partent ensemble et quand le voilier le plus rapide atteint la dernière bouée du parcours, il fait demi-tour. A ce moment là, tous les voiliers en font de même, quelque soit leur position sur le parcours. Je pense que vous avez compris l'intérêt du système, et ça marche très bien, les arrivées étant toujours spectaculaires et indécises car chaque voilier part avec les mêmes chances de victoire lors du demi-tour. Bien sûr, le parcours est défini avec autant de portant et de prés lors des deux circuits.

J'en reviens à mes simulateurs. Lors des 9 courses aller (j'utilise un circuit routier d'une dizaine de km de longueur), le temps d'avance des gagnants est noté. Ensuite, pour les courses retour, le gagnant de la première manche part avec un retard équivalent au temps qu'il a "mis dans la vue" au perdant lors de cette première manche. Et ça marche! Par exemple, lors de la première battle, les p'tits jeunes ont infligé dans la première manche, un 9-0 aux anciens, avec des avances à l'arrivée comprises entre 8 et 35 secondes. Ce système de handicap a permis aux anciens de gagner 7 courses sur 9 lors de la deuxième manche, dont une victoire à 0,2 secondes prés!!! Les p'tits jeunes ayant marqué plusieurs bonus défensifs en seconde manche, ils ont remporté la battle avec une bonne marge, mais après avoir dû batailler fermement en raison de ce système de handicap. Si la manche aller a été insipide, en revanche, la manche retour a été extrêmement excitante car à chaque fois très disputée.

A ce jour, 3 villes sont inscrites au Challenge de la ville la plus rapide de l'Ouest: Pluvigner, Auray et Vannes. J'espère pourvoir agrandir la famille, le système de handicap donnant la chance à toute équipe, quelle que soit son niveau de conduite.

Des villes candidates?

Cordialement
A110 1600 SX 1977 - MG B 1971
Avatar du membre
Gouffy56
Pilote semi-pro
Pilote semi-pro
Messages : 879
Enregistré le : 22-janv.-2012 13:19
Localisation : (56) Plescop

Re: Simulateur circuit

Bonjour

En route vers les 15.000 vues!!!

Un point qui peut paraitre surprenant est le degré d'aléatoire de la programmation des jeux.
Je prends un exemple, le jeu PCars2.
J'utilise ce logiciel pour la simulation des 24 heures du Mans. La course est faite avec 32 voitures. Le point délicat est le réglage de la force des adversaires. Trop forts ou trop faibles et on fait la course tout seul, ce qui retire tout intérêt à l'exercice. Pour régler la force des adversaires, on mesure leur temps au tour en fonction de la force adoptée. Lorsqu'on augmente la force à partir de 0, les temps baissent rapidement, puis de moins en moins vite pour le même écart de force, les temps suivent une loi hyperbolique donc. Sauf qu'il arrive un moment ou les écarts deviennent tellement faibles que parfois le temps augmente au lieu de diminuer pour rediminuer ensuite, ils oscillent autour de la branche hyperbolique. Je pense qu'un lissage des temps obtenus par les moindres carrés devrait permettre de retrouver la courbe hyperbolique. Ceci montre donc que la variation aléatoire peut être supérieure à la valeur absolue puisque dans certains cas l'augmentation de la force d'un adversaire pourra se traduire par une augmentation de son temps au tour au lieu d'une réduction comme logiquement attendu.
Un autre exemple, c'est la météo. Lors de la prochaine course des 24h du Mans, j'ai prévu 6 heures d'orage entre 21h et 3h. Lors des essais qualificatifs, le logiciel a généré des conditions radicalement différentes. Une fois, il a répandu tant d'eau sur la piste que l'on perdait plus d'une minute au tour par rapport à la piste sèche tandis que dans plusieurs autres cas, il y avait nettement moins d'eau et l'on ne perdait qu'une grosse dizaine de secondes par rapport au sec, toutes choses étant égales par ailleurs. Maintenant, en quoi cette variation aléatoire des conditions météos générées par le logiciel est un problème? La réponse est simple: nous allons faire deux courses en parallèle, une équipe de 3 sur un simulateur et une autre équipe de 3 sur le deuxième simulateur. Bien sur, départ simultané, l'équipe gagnante étant celle qui aura fait le plus de tours en 24h. Il est bien évident que si une équipe hérite d'une météo avec des orages bien plus forts que l'autre équipe, elle aura course perdue car elle aura accumulé trop de tours de retard au bout de 6 h de météo défavorable. Une façon de résoudre ce problème est de coupler les deux simulateurs pour courir l'un contre l'autre mais le logiciel PCars2 ne se prête pas à cet exercice, du moins de façon simple. D'autre part, deux voitures seulement sur un circuit de 13 km, ça veut dire qu'on coure quasiment pendant 24h tout seul et ça c'est pas génial. Par contre, la présence de 31 autres voitures, avec lesquelles on se bat est un élément important du plaisir de la course.

En attendant, les équipages s'entrainent sur le mouillé, la course est prévue les 19 et 20 Juin prochains, la date originale des vraies 24h.

Cordialement
A110 1600 SX 1977 - MG B 1971
Avatar du membre
Gouffy56
Pilote semi-pro
Pilote semi-pro
Messages : 879
Enregistré le : 22-janv.-2012 13:19
Localisation : (56) Plescop

Re: Simulateur circuit

Bonjour

En route vers les 16.000 vues!!!

Je vous ai parlé précédemment de la versatilité des logiciels de simulation de conduite. Celle-ci peut atteindre un niveau incroyable d'après l'expérience que je viens de vivre.

Le contexte:

Deux simulateurs dynamiques cote à cote mais fonctionnant indépendamment l'un de l'autre ici, deux équipes de 3 pilotes, l'équipe A et l'équipe M (dont je fais partie) se relayant pendant 24h pour simuler les 24h du Mans.

Les deux installations sont configurées exactement pareil, tant au niveau des mouvements des simulateurs (ils sont identiques) que du programme de pilotage.

La simulation est faite à partir de PCars2 : même voiture (Audi e-tron, LMP1), mêmes concurrents (9 LMP1, 7 LMP2, 8 GT3 et 8 GTE), même force des concurrents, même niveau d'agressivité et même météo.

Je dois m'appesantir un peu sur la météo car elle va jouer un rôle primordial par la suite. PCars2 permet de programmer 4 fenêtres météo. Pour les 24h, nous avions programmé en 1) beau temps, en 2) pluie, en 3) beau temps et en 4) beau temps également. Autrement dit, il devait pleuvoir pendant 6 heures, entre 21h et 3h (départ à 15h), tout du moins si l'on accorde une période de 6h à chacun des 4 fenêtres météo.

J'ajoute que les deux équipes, partent exactement en même temps, le challenge étant à celle qui fera le plus de tours sur les 24h.

Comme vous allez le voir, les scénarii ont été totalement différents pour les deux équipes. Pendant 24h, la simulation de la course pour l'équipe A s'est passée parfaitement, du mieux possible alors que la simulation de la course pour l'équipe M s'est acharnée à mettre tous les obstacles possibles ou presque pour ralentir l'équipe, jugez vous même.

Vu la faible contenance du réservoir, on doit faire un arrêt au stand pour ravitailler en carburant tous les 7 tours, il y aura 55 arrêts sur les 24h pour chaque équipe. Nous avions également programmé le remplacement des 4 pneus à chaque arrêt pour éviter les crevaisons et éclatements de pneus que le logiciel peut imposer lorsqu'il voit qu'une voiture domine un peu trop. L'arrêt pour faire le plein et changer les 4 roues, c'est environ 35 secondes d'immobilisation de la voiture au stand.

Pour l'équipe A, 54 arrêts sans soucis et un arrêt de 42 secondes pour écrou de roue bloqué vers la fin de la course.
Pour l'équipe M:
- arrêt n°3: écrou de roue perdu, +9 secondes d'immobilisation supplémentaire,
- arrêt n°4, écrou de roue perdu, + 10 secondes,
- arrêt n°5, écrou de roue perdu, + 10 secondes
- arrêt n°6, écrou de roue bloqué, + 7 secondes
- arrêt n°7, écrou de roue bloqué, + 7 secondes
- arrêt n°8, écrou de roue bloqué, + 7 secondes.
Oui, vous avez bien lu, pendant 6 arrêts consécutifs, le logiciel a pénalisé les arrêts de l'équipe M par le subterfuge d'écrous de roue perdus ou bloqués. Je vous laisse imaginer notre état d'esprit avec cette succession de pénalités alors que l'équipe adverse n'y était pas soumise. La surprise a été d'autant plus forte que lors des 24h simulés de 2019, nous n'avions eu aucun problème d'écrou de roue (par contre des crevaisons que nous n'avons pas eu cette année). Nous nous demandions vraiment quand la série de pénalités allait s'arrêter!

Mais le pire est à venir!!
Alors que l'équipe A n'a vu arriver la pluie qu'à 21h comme attendu, elle est arrivée des 18 heures pour l'équipe M. Vous imaginez le handicap, une équipe conduisant pendant 3 heures sur le sec tandis que l'autre équipe devait conduire sur le mouillé pendant le même laps de temps. Nous avions espéré que la pluie pour l'équipe M cesserait 3 heures avant celle de l'équipe A mais que nenni, la pluie à cessé à 3h du matin pour les deux équipes. Mais il y a encore pire:

L'état de la route: les flaques sur la piste étaient plus grandes pour l'équipe M et notamment à Mulsane ou l'équipe A pouvait encore trouver des endroits secs lui permettant de continuer à passer à relativement bonne vitesse alors que pour l'équipe M, Mulsane n'était qu'une grande et unique marre d'eau interdisant le passage des voitures, forcées à passer au ralenti en dehors de la piste, heureusement sans les sanctions systématiques encourues en faisant la même chose sur le sec. Attendez, ça n'est pas fini, il y a davantage de pire:

Alors que la piste était complètement détrempée et que les flaques s'accumulaient le logiciel a continué à installer pour l'équipe M, pendant au moins deux arrêts consécutifs des slicks au lieu des pneus pluie, faisant ainsi perdre un gros paquet de secondes à chaque tour et notamment à Mulsane ou même 20 km/h était de trop! Bien évidemment, toujours pour l'équipe M, les slicks ont été remis sur la voiture bien trop tôt, plusieurs arrêts avant que nécessaire, là encore pénalisant beaucoup la conduite. Par contre, gestion parfaite des pneus pour l'équipe A avec monte des pneus pluie dés la première goutte d'eau et conservation de ces mêmes pneus pluie sur ta voiture temps que la piste était humide.

Je pourrais encore en rajouter avec plusieurs drive through imposés à l'équipe M uniquement, sous prétexte de conduite anti sportive alors que l'équipe A, ne conduisant pas différemment n'a eu qu'un drive through mais justifié par le franchissement de la ligne continue de la sortie des stands.

J'arrête la ma longue litanie mais cette différence de traitement entre l'équipe A qui n'a connu aucun incident particulier (à part juste un écrou de roue bloqué) et l'équipe M sur qui le logiciel c'est acharné à ralentir la progression est étonnante, même stupéfiante à ce point.

Bon, en fait, tout est bien qui finit bien car malgré tous ces handicaps successifs qui ont contraint l'équipe M à faire la course derrière, avec un voire deux tours de retard en fin d'épisode de pluie, la seconde moitié de la course, courue sur le sec, a permis à l'équipe M de refaire son retard et de terminer même avec un tour d'avance sur l'équipe A avec en prime, le meilleur tour en course.

Cordialement
A110 1600 SX 1977 - MG B 1971
Avatar du membre
Vidda
Pilote débutant
Pilote débutant
Messages : 149
Enregistré le : 22-mars-2021 20:21
Localisation : (Suisse) Vaud

Re: Simulateur circuit

Gouffy56 a écrit : 30-juin-2021 10:30 .... éclatements de pneus que le logiciel peut imposer lorsqu'il voit qu'une voiture domine un peu trop...
Visiblement le soft a parfaitement analysé le fait que vous étiez plus rapide que l'équipe A.
Je trouve ça parfaitement injuste d'ailleurs de la part d'un jeu qui ce veut être une simulation.
Depuis quand la triche est programmée dans le soft ?
Quand vous êtes les plus rapides, vous l'êtes, point. Pourquoi avoir besoin de subterfuges cachés par de pseudo problèmes aléatoires pour équilibrer une course ??
Je n'adhère pas du tout.
A110 Color Edition '21
Avatar du membre
Gouffy56
Pilote semi-pro
Pilote semi-pro
Messages : 879
Enregistré le : 22-janv.-2012 13:19
Localisation : (56) Plescop

Re: Simulateur circuit

Bonjour

En fait non. J'ai bien précisé que pour ces 24h, les deux simulateurs n'étaient pas couplés. J'aurais pu les coupler mais dans ce cas nous n'aurions étés que 2 voitures sur le circuit ce qui aurait été rébarbatif car nous aurions roulé pendant 24h sans voir personne sur le circuit, les chances de rouler à vue avec seulement 2 voitures sur un circuit de 13km étant minimes. Donc les deux simulations ont bien fonctionné indépendamment l'une de l'autre, la liaison (via un câble Ethernet) entre les deux simulateurs étant débranchée.
Cependant, vu la versatilité de PCars2 (probablement pas spécifique à ce jeu), on se reposera la question l'an prochain de soit continuer avec cette formule (32 voitures sur la piste et fonctionnement des simulateurs indépendant, au risque que les deux équipes ne fassent pas la même course comme cette année) soit de changer pour courir sous la même programmation mais avec uniquement 2 voitures en piste, ce qui m'obligerait à passer à Assetto Corsa car je n'ai pas trouvé comment faire un serveur local avec PCars2.

Cordialement
A110 1600 SX 1977 - MG B 1971
Avatar du membre
Vidda
Pilote débutant
Pilote débutant
Messages : 149
Enregistré le : 22-mars-2021 20:21
Localisation : (Suisse) Vaud

Re: Simulateur circuit

Gouffy56 a écrit : 02-juil.-2021 08:01 Bonjour

En fait non. J'ai bien précisé que pour ces 24h, les deux simulateurs n'étaient pas couplés.
Ça ne change rien.
Si sur le simu A vous étiez plus rapide que le reste des concurrents, et que sur le simu B ils l'étaient moins, même sans dans le même lobby PC vous a plus pénalisé que l'équipe du simu B.

Je reste persuadé que c'est pas un bon système, que les pannes soient aleatoire sur 24h et de toutes sortes, aucun souci...
Mais que le soft te pénalise plus car tu es meilleur, n'est absolument pas représentatif de la réalité.
Je crois qu'il est possible de gérer 24h sur ACC.
A mon avis, cela serait bien plus proche de la réalité que de faire ça avec PC2, non ?
A110 Color Edition '21
Avatar du membre
Gouffy56
Pilote semi-pro
Pilote semi-pro
Messages : 879
Enregistré le : 22-janv.-2012 13:19
Localisation : (56) Plescop

Re: Simulateur circuit

Bonjour

Je ne pense pas que la différence de traitement des deux équipes par le soft soit due à la différence de compétence de pilotage de ces deux équipes car j'ai sous-estimé la force des adversaires lors de la programmation de l'épreuve de façon identique sur les deux simulateurs. Donc les deux équipes ont largement dominé les autres LMP1 avec pour les deux une quinzaine de tours d'avance à l'arrivée. La différence de performances entre nos voitures et la concurrence était donc identique pour les deux équipes. Il y a donc indéniablement une variation plus ou moins aléatoire de ce que délivre le soft en cours du jeux, malheureusement au détriment de notre équipe cette année mais ça aurait pu être aussi l'inverse. Comme c'est la première fois que l'on fait les 24h en simultané/parallèle sur deux machines côte à côte, on ne peut pas en tirer de règle ni de statistique. On verra l'an prochain, si on adopte la même formule.

Pour des 24h réalistes, malheureusement, pas le choix du logiciel. Parmi AC, ACC, PCars et PCars2, les seuls jeux que j'ai chargés capables de simuler les 24h du Mans, il n'y a que PCars2 qui propose une LMP1 récente, vainqueur des 24h en 2014. Donc si on quitte PCars2, on sera obligé de quitter également la catégorie LMP1, or pour courir au Mans, la LMP1 c'est indubitablement ce qui est le plus excitant.

Maintenant, il y a peut-être d'autres jeux qui pourraient mieux convenir que PCars2 pour simuler les 24h du Mans mais avec 6 jeux sur les machines, je ne les utilise déjà pas tous tant l'éventail de possibilités de jeux est large alors, en ajouter d'autres n'est pas dans mon optique.
De plus, je vais rapidement avoir un problème de capacité avec le "vieux" gamer, celui de 2018. En effet, si le disque dur de stockage est convenable (2 000 Go), le SSD est limite avec seulement 500 Go. Par contre, le gamer de 2020 est plus confortable avec 3000 Go de disque dur et 1000 Go de SSD. Quand on sait que DiRT Rallye et DiRT Rallye 2, jeux chargés sur mes gamers, dépassent tous les deux allègrement les 100 Go, on comprend vite qu'avec un SSD de 500 Go, on ne va pas très loin du point de vue stockage de jeux. Maintenant, il est peut-être possible d'augmenter la capacité du SSD de mon ancien gamer car les deux gamers viennent de chez Sedatech, où on achète un boitier et ou on met ce que l'on veut dedans, à partir de configurations de base totalement modifiables.

A noter enfin que la force des adversaires a été notablement sous estimée en raison des qualifications trop courtes pratiquées par certains pilotes. Quand un pilote fait 3:30 en qualif et 3:21 en course, forcément, la force des adversaires, basée sur 3:30 va se retrouver bien trop faible en course, d'où l'écart irréaliste avec la deuxième LMP1 à l'arrivée pour les deux équipes.

Cordialement
A110 1600 SX 1977 - MG B 1971
Avatar du membre
Gouffy56
Pilote semi-pro
Pilote semi-pro
Messages : 879
Enregistré le : 22-janv.-2012 13:19
Localisation : (56) Plescop

Re: Simulateur circuit

Bonjour

Le cap des 16.000 vues étant passé, en route vers les 17.000!

Pour fêter ça une petite vidéo qui montre quelques possibilités de vues différentes dans Assetto Corsa Competizione: vues de l'intérieur de la voiture ou de l'extérieur.

https://youtu.be/RuwT-obSsRc

Cordialement
A110 1600 SX 1977 - MG B 1971
Avatar du membre
Gouffy56
Pilote semi-pro
Pilote semi-pro
Messages : 879
Enregistré le : 22-janv.-2012 13:19
Localisation : (56) Plescop

Re: Simulateur circuit

Bonjour
Et hop, passés les 17.000 vues, le succès de ce post ne se dément pas.

Dans les visiteurs de ce post, il n'y a probablement pas que des experts dans le domaine des différents simulateurs offerts aux particuliers. Pour ces personnes, je vais en fait un petit résumé ci après.

Pour bien expliquer les différences entre les diverses machines, il me faut bien illustrer mon discours. Pour cela, je vais utiliser des images provenant du site d’un constructeur que je vais éviter de nommer car le FAR n'est pas un lieu de publicité, je me contenterai de l'appeler « P » par la suite car j'ai bien besoin de le citer pour être compréhensible. Notez que ce constructeur possède le triple avantage d’être Français (de développer ses machines lui-même, d'avoir des machines visibles dans des show-rooms en France, de proposer l'installation à domicile et d'avoir une hot line pas au Maroc en en Inde), d’avoir une gamme complète pour les particuliers (mais pas que !) et d’avoir des prix publics car affichés sur son site.

Le premier stade de la simulation, c'est le châssis fixe. Pas de mouvement, mais, "ça met dans l'ambiance". Chez P, le châssis nu vaut 790 euros.
1 T.JPG
La simulation dynamique commence avec le simulateur à deux vérins, donc 2 degrés de liberté reproduisant roulis et tangage. Deux degrés de liberté, ça n’est peut-être pas beaucoup mais ça change déjà la vie par rapport à la simulation statique. Les simulateurs à deux vérins sont adaptés à la simulation automobile et pas du tout à la simulation aéronautique c’est pour ça que des vérins avec une course de 100 mm sont largement suffisants pour ce type de châssis. Chez « P », un T 2M coute 2.290 euros avec 2 vérins Dyadic (vérins SCN made in Japan).
2 T 2M.JPG
Le cran au-dessus, c’est le « T 3M », à 3 degrés de liberté donc. L’ajout d’un vérin transversal permet de simuler la perte d’adhérence du train arrière. On fait donc un grand pas dans l’augmentation des sensations. En fait, si l’on regarde le rapport prix/sensations des différents simulateurs, le simulateur à 3 degrés de liberté est de très très loin, celui qui offre le meilleur rapport. Le « T 3M » de base, avec 3 vérins Dyadic (vérins SNC, Made in Japan), de course 100 mm, vaut 3.390 euros.
3 T 3M.JPG
Avec 2 vérins PRS 150 (vérins fabriqués par « P » et de 150 mm de course), sur la traverse avant, l’addition monte à 6.290 euros et avec 2 vérins PRS 200 (course 200 mm), le prix s’envole à 7.040 euros, ce qui fait extrêmement cher pour une simulation à trois degrés de liberté seulement.
4 T 3M PRS.JPG
Au-dessus du T 3M, du moins en prix, il y a le T 4M. C’est un simulateur destiné à l’aéronautique car on peut considérer qu'il peut être moins performant qu’un T 3M s’agissant de la simulation automobile. Il peut être équipé de 4 vérins PRS 100 pour un montant de 8.380 euros,
5 T 4M.JPG
on peut aussi l'équiper de 4 vérins PRS 150 qui font alors monter l’addition à 9.880 euros.
6 T 4M 150.JPG
A partir de 5 vérins, on entre dans le monde des simulateurs ambivalents, capables de simulation automobile bien entendu, mais aussi capables, moyennant l’ajout d’un pack aéro, de servir également de simulateur de vol. Certes, avec 4 degrés de liberté seulement, le T 5M n’offrira pas les mêmes possibilités qu’un simulateur à 6 degrés de liberté mais il coute plus de deux fois moins cher ! Par rapport à un T 3M, le T 5M autorise une meilleure simulation en rallye, notamment parce qu’il permet de simuler les sauts.
Pour la simulation automobile, 4 vérins PRS 100 (+ un Dyadic en transversal) sont largement suffisants, avec un prix de base de 9.290 euros.
7 T 5M 100.JPG
Pour la simulation aéronautique, on peut soit mettre 4 PRS 150, le prix montant à 10.790 euros, soit mettre 4 PRS 200 avec un prix culminant à 12.290 euros.
8 T 5M 200.JPG
Enfin, au sommet de la gamme particuliers de « P », il y a le T 7M. C’est un simulateur à 7 vérins et 6 degrés de liberté, capable de simuler aussi bien dans l’automobile que dans l’aéronautique. S’agissant de l’automobile, le T 7M, en plus de la perte d’adhérence du train arrière, permet maintenant de reproduire également la perte d’adhérence du train avant. Autant dire que du point de vue prix, on franchit une grosse marche : de 23.490 euros avec des vérins PRS 100
9 T 7M.JPG
à 32.490 avec des vérins PRS 200
10 T 7M 200.JPG
et même 42.490 avec des vérins PRS 200R (pour usage professionnel).

Cet inventaire ne couvre qu’une petite partie du monde des machines de la simulation étant donné que les machines présentées sont destinées surtout à des particuliers alors que le principal marché de la simulation est surtout professionnel, avec des machines beaucoup plus onéreuses pouvant être équipées de nombreux vérins pouvant valoir jusqu’à 30.000 euros pièce.

Voilà, maintenant, vous n'avez plus qu'à faire votre choix, en passant probablement par la case loto pour les grosses machines!

Cordialement
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
A110 1600 SX 1977 - MG B 1971
Avatar du membre
Black110
Modérateur Alpine NG
Modérateur Alpine NG
Messages : 1438
Enregistré le : 23-févr.-2019 00:03
Localisation : (France) Alsace

Re: Simulateur circuit

Merci pour toutes ces infos et ta gentille implication dans ce sujet Gouffy

:drink:
Image
Avatar du membre
Gouffy56
Pilote semi-pro
Pilote semi-pro
Messages : 879
Enregistré le : 22-janv.-2012 13:19
Localisation : (56) Plescop

Re: Simulateur circuit

Bonjour

J'ai tellement pris au FAR que je peux bien donner un peu.

De plus c'est un sujet actif pour moi car j'ai le projet de transformer mes simulateurs 3 vérins en simulateurs 5 vérins grâce à un pack proposé par le constructeur.

Cordialement
A110 1600 SX 1977 - MG B 1971
Avatar du membre
Black110
Modérateur Alpine NG
Modérateur Alpine NG
Messages : 1438
Enregistré le : 23-févr.-2019 00:03
Localisation : (France) Alsace

Re: Simulateur circuit

J'avais en projet de m'équiper pour m'entrainer sur des nouveaux circuits avant de les aborder IRL, mais j'ai une nouvelle salle de simulation auto qui vient d'ouvrir dans ma ville et du coup je me tâte, c'est moins flexible qu'à la maison mais j'aime beaucoup l'ambiance et je suis déchargé des problèmes techniques...
Image
Avatar du membre
Gouffy56
Pilote semi-pro
Pilote semi-pro
Messages : 879
Enregistré le : 22-janv.-2012 13:19
Localisation : (56) Plescop

Re: Simulateur circuit

Bonjour

La réponse est dans la fréquence de jeu, sachant que si le but est la progression dans la conduite, il vaut mieux taper dans les machines à au moins 5 vérins donc c'est un gros investissement.
En ce qui me concerne, l'activité simulation n'a rien à voir avec la recherche d'amélioration de conduite mais c'est juste une activité permettant de passer du bon temps avec un bande de copains, c'est d'ailleurs pour ça que j'ai deux machines; si je jouais seul, je n'aurais pas l'utilité d'avoir deux installations.
De plus, d'avoir sa propre machine permet de faires des simulations guère possibles dans le commerce comme par exemple les courses longues (Ricard : 6 heures, Spa ou le Mans : 24h). Tous les ans, on se fait les 24h du Mans, c'est une ambiance particulière que tous apprécient, avec à la clé les problèmes d'intendance pour 6 pilotes, heureusement, j'ai une grande maison qui permet de coucher tout le monde.

Cordialement
A110 1600 SX 1977 - MG B 1971
Avatar du membre
JLouis42
Pilote semi-pro
Pilote semi-pro
Messages : 696
Enregistré le : 01-déc.-2016 11:25
Localisation : (42) Saint Etienne

Simulateur circuit

Ce sujet est passionnant - ce qui explique le nombre élevé de vues - car il ne touche pas que les hyper-passionnés comme Gouffy56 qui ont une grande maison, font des simulations sur 24h avec un aspect compétition justifiant les 2 postes à 3 (et bientôt 5) vérins.

Je me permets de citer mon expérience personnelle initiée justement par ce sujet, ce qui est une occasion pour moi de remercier son auteur.
Bien sûr je n'ai investi qu'environ 1500€ dans du matériel d'occasion pour avoir un PC dédié, une carte graphique adaptée et une installation (siège + volant) statique. Mais sans ce sujet jamais je n'aurais franchi le pas.
De même que sans des passionnés d'un autre forum, je n'aurai pas fait de circuit IRL.
Alors bien sûr ma simulation ne représente qu'une petite part de ce que je vis sur circuit une fois ou 2 par an ; mais je pense cependant que celà m'a aidé à me comporter "correctement" lorsque je suis amené à faire une sortie circuit.
Seul petit regret : je n'ai pas trouvé de logiciel de simulation qui m'offrait la possibilité de tourner sur ceux que j'ai pratiqué en vrai (Pouilly en Auxois, Lurcy-Levis et Charade 1 fois). Si vous avez des pistes, merci d'avance.
Tout ça pour dire : Merci Gouffy56.
A110 1300VC juin 1971 blanche bandes "olympiques" bleues
A110 Légende juin 2021 bleue abysses bandes "pseudOlympiques" oranges
Avatar du membre
Gouffy56
Pilote semi-pro
Pilote semi-pro
Messages : 879
Enregistré le : 22-janv.-2012 13:19
Localisation : (56) Plescop

Re: Simulateur circuit

Bonjour

Merci de ce sympathique retour d'expérience, peu importe le matériel, qu'importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse.

Cependant, celui qu'il faudrait plutôt remercier c'est Black 110. En effet, si j'entretiens la flamme de ce post, celui qu'il l'a allumée, c'est lui, rendons à César ce qui lui appartient.

En fait, la majorité des amis qui viennent chez moi faire du simulateur sont des personnes qui jouaient déjà, généralement sur console, chez eux. Quand je les vois débuter au simulateur, leur expérience de la console transparait tout de suite et tous les meilleurs pilotes sont ceux qui jouent déjà. Pour eux, le simulateur dynamique est d'une part l'occasion de "passer au cran supérieur", mais surtout d'autre part, l'occasion de jouer en groupe et non plus tout seul dans leur coin.

Cordialement et rendez-vous à la 18.000 ième vue!
A110 1600 SX 1977 - MG B 1971
Avatar du membre
Phil06
Pilote
Pilote
Messages : 1
Enregistré le : 11-sept.-2021 11:24
Localisation : (69) Lyon

Re: Simulateur circuit

Gouffy56 a écrit : 02-déc.-2019 04:58 Bonjour

Le PC risque de coûter plus cher en ce sens que les jeux les plus courants (Assetto Corsa, PCars, PCars2..) réclament un processeur que l'on ne trouve que sur des PC haut de gamme et encore, une fois "encombrés" de dizaines de logiciels après quelques années d'utilisation, le PC, s'il est portable, risque de ne plus supporter le jeu, c'est le cas pour mon PC portable. Dans ce cas, il vaut mieux invertir dans un PC fixe ou dans un gamer et là les prix peuvent grimper (surtout pour un gamer). Par exemple, pour mon simulateur (un simulateur dynamique à 3 vérins), j'ai un fixe avec un processeur à 4.9 GHz, le processeur qui devait probablement être le plus rapide du marché pour PC quand je l'ai acheté en 2018, ou alors après, il fallait taper dans les clusters de processeurs à 3 GHz, mais inutile pour mon usage et je souhaitais rester en dessous de 2000 euros (un refroidissement par eau est proposé en option sur mon PC, certains chauffent leur aquarium avec la chaleur évacuée par cette machine!) . Même si j'ai joué une fois dessus, je ne peux pas dire que je ne connais la PS4. Avec le PC, on retrouve tous les avantages classiques: enregistrements vidéos des courses, prises de photos, captures d'écran… que l'on peut mettre sur une clé USB et donner aux joueurs quand ils ont fini leur séance sur la machine.
Pour les volants, j'en ai essayé deux sur ma machine: le Logitech le plus courant et le Thrustmaster TW Leather Edition. Les deux sont au même prix. Pas de différence notable à l'utilisation. J'ai gardé le Thrustmaster. Même si ça n'est pas l'atout principal du volant, le cuir est un gros plus quand on se succède à plusieurs sur la machine pendant plusieurs heures, par exemple lorsqu'on simule les 24 heures du Mans. S'agissant du volant, je ne vois pas trop l'intérêt de mettre plus de 300/400 euros dedans (ni moins non plus!). Les volants sont souvent livrés avec le pédalier associé. Les pédaliers sont soumis à rude épreuve , heureusement, ils sont nettement moins onéreux que les volants. D'ailleurs j'en ai acheté deux, un me servant comme banque de pièces de rechange pour le second (sur lequel j'ai déjà du remplacer une pédale).
Pour le siège, un siège baquet de voiture "normal" fait correctement l'affaire. Le mien est un siège baquet de chez OMP que l'on doit trouver pour une centaine d'euros chez Oreca par exemple (sans support). Vu que c'est un siège "réel" y'a même les passages pour le harnais. Par contre, personnes à très forte "carrure", s'abstenir avec mon modèle étroit et profond.
Pour les circuits, Assetto Corsa en propose 35, PCars 72 et PCars2 101, mais certains logiciels peuvent être complétés en achetant des circuits supplémentaires. En standard, sur la France, la liste est limitée: Le Mans, Le bugatti, Monaco, Rouen les Essarts et Lohéac mais en Rallycross. En Europe, c'est plus riche avec les incontournables Nurburgring,Rachat de crédit meilleurs taux crédit Spa… et surtout des circuits Anglais.
Pour l'écran, j'ai un 144 cm incurvé. J'ai préféré un mono plutôt qu'un tri car j'avais peur que mon portable n'ait pas la puissance nécessaire pour gérer 3 écrans en simultané. Du point de vue prix, le 144 cm incurvé revient un peu plus cher que 3 écrans de PC de taille "qui va bien". Même en les mettant les uns à côté des autres, en arc de cercle, il y a quand même un espace gênant entre les écrans. Et puis un 144 cm à environ 1m des yeux, remplit complètement le champ de vision.
Dernière chose: le son. C'est un élément important du plaisir du simulateur. Je n'utilise pas le son de la télé mais des enceintes B&O placées en hauteur derrière le siège. A noter que je n'ai aucun problème de voisinage vu que mon simulateur est installé à distance de la maison, à l'étage de ce qui était l'étable jusqu'en 1981 (ma maison est une ancienne ferme des années 1500).
Voilà pour ce qui est de mon expérience du côté PC, je laisse maintenant la place à ceux jouant sur PS4.
Si tu veux en savoir plus sur mon expérience et mon équipement , contactes moi en MP car je ne suis pas sûr que ce grand laïus intéresse grand monde sur le FAR , donc inutile d'importuner plus avant.
Cordialement
Bonjour, merci pour ton explication :)
Avatar du membre
Gouffy56
Pilote semi-pro
Pilote semi-pro
Messages : 879
Enregistré le : 22-janv.-2012 13:19
Localisation : (56) Plescop

Re: Simulateur circuit

Bonjour

En fait, cette réponse date un peu car il s'agit de l'équipement de mon premier simulateur. Avec le deuxième, deux années plus tard (2020), le gamer a fait un grand bond en performances (et en prix!) avec un processeur à plusieurs cœurs (et le nombre de ventilateurs de refroidissement qui passe de 7 à 11!) et surtout une carte graphique NVIDIA GEFORCE RTX 3080, l'une des plus performantes du marché (il y a aussi la 3090 mais je n'ai pas réellement vu de différence flagrante entre les deux au banc d'essai). Pareil pour les volants qui ont évolué vers le sommet de gamme de Thrusmaster (hors transmission directe) pour un ressenti plus ferme car je ne laisse pas le jeu gouverner les volants. Normalement, le jeu envoie des informations dans le volant comme par exemple des vibrations quand on passe sur un vibreur. Ceci est justifié si on joue sur console mais pas sur un simulateur dynamique puisque dans ce cas, c'est le mouvement de la plateforme qui va retransmettre l'information. De plus, le réglage par le jeu est parfois très compliqué car il y a plusieurs paramètres concomitants qui interagissent entre eux et à chaque fois qu'on en bouge un, ça fout le foutoir sur les autres avec un résultat toujours décevant, d'où la justification de laisser l'interface Thrusmater gérer le volant, c'est bien plus simple car dans ce cas le nombre de paramètres est limité à deux ou trois. Et puis le volant qui tremble, j'ai déjà ça sur mon Scénic....

Cordialement
A110 1600 SX 1977 - MG B 1971
Répondre

Retourner vers « Circuit - Tracks »