Portrait d'un propriétaire d'A110

Forum dédié aux Alpine A110
Forum dedicated to Alpine A110

Modérateur : FARModérateurs

Répondre
Avatar du membre
PhL
Pilote expert
Pilote expert
Messages : 8010
Enregistré le : 29-janv.-2006 14:41
Localisation : (92) Garches

Portrait d'un propriétaire d'A110

Portrait de collectionneurs par Thierry DUBOIS (N7).
Vous allez voir, il y a du vrai :)

Portraits de Collectionneurs
12 – Les Alpinistes
S’attaquer aux Alpinistes, c’est pas évident, c’est comme gravir une montagne, on sait comment ça commence, mais pas comment ça finit… Oui, je sais, elle était facile, mais le sujet est sérieux, il est bien connu que les Alpinistes n’ont pas beaucoup d’humour, et pas du tout quand on parle de leurs autos !
Je veux bien sûr parler des vrais Alpinistes, ceux qui roulent en A110 ! Les Alpine d’avant, c’était du bricolage, et après, ça ne ressemblait plus à rien, il paraît même que c’était confortable et que le chauffage marchait, c’est dire !
Le véritable Alpiniste est au moins sexagénaire. Il lit Échappement depuis 1970 et connaît par cœur le palmarès de la marque dieppoise. Il vous dira qu’il a acheté son auto quand elle ne valait pas grand-chose et que son modèle est, au mieux, une ex-écurie d’usine, au pire, une commande spéciale d’un concessionnaire qui l’avait fait « gonfler » pour son usage personnel. Il tutoie Jean-Pierre (Nicolas), Jean-Claude (Andruet) et Bernard (Darniche) qui ont tous dédicacé la voiture au marqueur sous le capot. Quand il aperçoit Jean Ragnotti, il lance immédiatement un « Salut Jeannot ! » qui montre à l’assemblée les rapports de complicité qui les lient.
Puis vient le moment d’entrer dans la voiture. Les années n’ont pas facilité l’accès : il faut placer une jambe au fond, pivoter, ramener l’autre, se hisser à la force des bras et retomber dans le baquet : personne de plus d’un mètre soixante et soixante kilos s’abstenir ! Et comme tous les propriétaires sont au delà de cette norme (surtout pour le poids), ils terminent bien coincés dans l’habitacle et n’en sortent que contraints et forcés parce que là aussi, c’est un sacré spectacle, entre le bernard-l’hermite qui cherche à changer de coquille et Demis Roussos s’essayant à la danse du ventre… Ils terminent généralement la sortie à quatre pattes en tirant sur les bras, tel un vieux basset artésien paralysé des pattes arrières…
Au volant, ce sont toujours des champions qui n’ont pas eu la carrière qu’ils méritaient. Le moindre trajet leur permet de faire un « temps ». S’il est mauvais, c’est la faute au carburateur, à la bobine, au condensateur, à l’humidité, aux bougies trop froides, à l’essence trop chaude, aux pneus trop gonflés, etc. Si la voiture sort de la route, c’est pas non plus de leur faute, c’est un animal qui traversait, une flaque de gas-oil, un nid-de-poule, voire la voiture de devant qui n’allait pas assez vite !
Bref, vous l’avez compris, avec toute la bonne foi qui les caractérisent, dès qu’il y a un soucis, c’est jamais de la faute de l’Alpiniste, mais surtout, surtout, ça n’est jamais la faute à la voiture ! Allez comprendre…
"Moins on a de connaissances, plus on a de convictions" Boris Cyrulnik
Site Berlinette Alpine http://loutrel.org
Avatar du membre
Emgé
Pilote amateur
Pilote amateur
Messages : 255
Enregistré le : 24-mars-2010 13:27
Localisation : (59) Cambrai

Re: Portrait d'un propriétaire d'A110

Puis vient le moment d’entrer dans la voiture. Les années n’ont pas facilité l’accès : il faut placer une jambe au fond, pivoter, ramener l’autre, se hisser à la force des bras et retomber dans le baquet.


Arrivé à ce stade, l'alpiniste-A110 de 60 et quelques années s'aperçoit (au choix)
Qu'il a oublié la clé de contact sur l'établi,
Qu'il a oublié la carte grise et l'assurance dans la maison,
Qu'il a oublié de brancher la batterie,
Qu'il a bien branché la batterie mais que le capot n'est pas bien verrouillé,
Qu'il a 60 ans et qu'il rentrait mieux dans la voiture 30 ans auparavant
...

:bienvenue
Avatar du membre
StephGT4
Pilote expert
Pilote expert
Messages : 2627
Enregistré le : 09-juin-2008 17:59
Localisation : Lorraine

Re: Portrait d'un propriétaire d'A110

Emgé a écrit : 03-mai-2021 19:49 Puis vient le moment d’entrer dans la voiture. Les années n’ont pas facilité l’accès : il faut placer une jambe au fond, pivoter, ramener l’autre, se hisser à la force des bras et retomber dans le baquet.


Arrivé à ce stade, l'alpiniste-A110 de 60 et quelques années s'aperçoit (au choix)
Qu'il a oublié la clé de contact sur l'établi,
Qu'il a oublié la carte grise et l'assurance dans la maison,
Qu'il a oublié de brancher la batterie,
Qu'il a bien branché la batterie mais que le capot n'est pas bien verrouillé,
Qu'il a 60 ans et qu'il rentrait mieux dans la voiture 30 ans auparavant
...

:bienvenue
Bonsoir Emgé.
C'est sans aucun doute ton témoignage qui réflète le plus le vrai Alpiniste ,ça sent le vécu . :wink: Perso je coche les 4 premières cases :D
Des Alpine le jour et la nuit .Parfois des hauts et des bas , des doutes mais toujours la même lumière au bout du couloir celle qui raméne à la passion
Avatar du membre
Fred80
Pilote amateur
Pilote amateur
Messages : 424
Enregistré le : 30-avr.-2016 18:14
Localisation : (80)

Re: Portrait d'un propriétaire d'A110

Entièrement d'accord avec tout çà et on ne parle que de rentrer dans la voiture, la moindre intervention mécanique,Oula,je viens de remettre le moteur en place récemment, et pourtant la jupe arrière est démontable! là je me dis c'était mieux avant, enfin il y a quelques décennies,quand je pense qu'à l'époque j'ai démonté et remonté complètement le train avant sans pont élévateur et sans fosse,en levant légèrement la voiture et en me glissant en dessous,pffff! c'est de la folie, et je ne parle même de l'intervention que j'ai du faire récemment en dessous du tableau de bord, j'ai failli rester coincé, saleté de rhumatismes : :( :wall:
A110 1300VC 1976 (en cours de remontage)
Moto v2 from Milwaukee
Plus je regarde vivre les gens plus j'aime mon chien
Avatar du membre
Patrickg2981
Pilote amateur
Pilote amateur
Messages : 328
Enregistré le : 15-févr.-2006 18:38
Localisation : (95)

Re: Portrait d'un propriétaire d'A110

bonjour
pourtant c est une partie de rigolade par rapport a d autre auto
comme la Jidé
IMG_3205[1].JPG
IMG_3204[1].JPG
en sachant que le pavillon est a 104 cm
le metre est posé sur le seuil il faut encore retirer une 10cm( arceau)
cordialement pat
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar du membre
Claude57260
Pilote débutant
Pilote débutant
Messages : 142
Enregistré le : 11-juin-2011 13:58
Localisation : (57)

Re: Portrait d'un propriétaire d'A110

Bonjour,
Dans le même style il y a là Lotus Elise s2 avec 54 cm. entre le pavillon et le bas de caisse celui ci mesurant 16 cm. de large et le volant se trouve à 14 cm du bas de caisse. C’est sûr que sans la capote c’est beaucoup facile pour passer derrière le volant, un peu comme dans une barquette.
Quand je passe de là Lotus à la berlinette j’ai l’impression que l A110 est un SUV même avec des baquets Modplastia. :hello:
Claude.
Avatar du membre
Coco
Pilote expert
Pilote expert
Messages : 5646
Enregistré le : 04-oct.-2004 10:42
Localisation : (83) Draguignan

Re: Portrait d'un propriétaire d'A110

PhL a écrit : 03-mai-2021 19:16 Portrait de collectionneurs par Thierry DUBOIS (N7).
Vous allez voir, il y a du vrai :)

Portraits de Collectionneurs
12 – Les Alpinistes
S’attaquer aux Alpinistes, c’est pas évident, c’est comme gravir une montagne, on sait comment ça commence, mais pas comment ça finit… Oui, je sais, elle était facile, mais le sujet est sérieux, il est bien connu que les Alpinistes n’ont pas beaucoup d’humour, et pas du tout quand on parle de leurs autos !
Je veux bien sûr parler des vrais Alpinistes, ceux qui roulent en A110 ! Les Alpine d’avant, c’était du bricolage, et après, ça ne ressemblait plus à rien, il paraît même que c’était confortable et que le chauffage marchait, c’est dire !
Le véritable Alpiniste est au moins sexagénaire. Il lit Échappement depuis 1970 et connaît par cœur le palmarès de la marque dieppoise. Il vous dira qu’il a acheté son auto quand elle ne valait pas grand-chose et que son modèle est, au mieux, une ex-écurie d’usine, au pire, une commande spéciale d’un concessionnaire qui l’avait fait « gonfler » pour son usage personnel. Il tutoie Jean-Pierre (Nicolas), Jean-Claude (Andruet) et Bernard (Darniche) qui ont tous dédicacé la voiture au marqueur sous le capot. Quand il aperçoit Jean Ragnotti, il lance immédiatement un « Salut Jeannot ! » qui montre à l’assemblée les rapports de complicité qui les lient.
Puis vient le moment d’entrer dans la voiture. Les années n’ont pas facilité l’accès : il faut placer une jambe au fond, pivoter, ramener l’autre, se hisser à la force des bras et retomber dans le baquet : personne de plus d’un mètre soixante et soixante kilos s’abstenir ! Et comme tous les propriétaires sont au delà de cette norme (surtout pour le poids), ils terminent bien coincés dans l’habitacle et n’en sortent que contraints et forcés parce que là aussi, c’est un sacré spectacle, entre le bernard-l’hermite qui cherche à changer de coquille et Demis Roussos s’essayant à la danse du ventre… Ils terminent généralement la sortie à quatre pattes en tirant sur les bras, tel un vieux basset artésien paralysé des pattes arrières…
Au volant, ce sont toujours des champions qui n’ont pas eu la carrière qu’ils méritaient. Le moindre trajet leur permet de faire un « temps ». S’il est mauvais, c’est la faute au carburateur, à la bobine, au condensateur, à l’humidité, aux bougies trop froides, à l’essence trop chaude, aux pneus trop gonflés, etc. Si la voiture sort de la route, c’est pas non plus de leur faute, c’est un animal qui traversait, une flaque de gas-oil, un nid-de-poule, voire la voiture de devant qui n’allait pas assez vite !
Bref, vous l’avez compris, avec toute la bonne foi qui les caractérisent, dès qu’il y a un soucis, c’est jamais de la faute de l’Alpiniste, mais surtout, surtout, ça n’est jamais la faute à la voiture ! Allez comprendre…
Très drole! Un peu caricatural, mais il y a beaucoup de vrai...
Et c'est très vrai qu'on en veut jamais à notre Alpine de tomber en panne.... Notre déplaçoir quotidien nous en ferait le quart de la moitié que nous l'aurions vendu depuis très longtemps.... :mrgreen:
Alpine A110 1600SC de 1973 2ème main reconstruite depuis le châssis...
Avatar du membre
Fred80
Pilote amateur
Pilote amateur
Messages : 424
Enregistré le : 30-avr.-2016 18:14
Localisation : (80)

Re: Portrait d'un propriétaire d'A110

C'est vrai que je peste ,je râle,quand j'interviens sur cette.auto, mais c'est ce qui fait que cette auto ne ressemble à aucune autre , c'est son charme, mais c'est sur qu'en vieillissant toute intervention est moins évidente :mrgreen: :evil:
A110 1300VC 1976 (en cours de remontage)
Moto v2 from Milwaukee
Plus je regarde vivre les gens plus j'aime mon chien
Avatar du membre
Paul Le Corre
Pilote amateur
Pilote amateur
Messages : 487
Enregistré le : 08-nov.-2018 18:12
Localisation : (92) Puteaux

Re: Portrait d'un propriétaire d'A110

Je ne me reconnaît pas dans ce portrait mais il m’a fait sourire.
En même temps, je suis un rookie avec mes deux A 110 NG.
A 110 S N10009 gris Montebello (005/110)
compte instagram: plc028
Avatar du membre
Bresson
Pilote
Pilote
Messages : 21
Enregistré le : 07-févr.-2018 12:58
Localisation : (70) Chagey

Re: Portrait d'un propriétaire d'A110

je rêve (dans un mauvais rêve ) :sleep: :sleep:
j'ai ma première (et ultime )Alpine depuis 1986 non roulante a l'époque
je suis en pleine restauration (reconstruction)
je me réveille en sueur et j'hésite ........... je continue ou j'arrête et je revend tout :wall: :wall:
ho et puis zut je suis teigneux je continue pour voir si vous avez tord ou raison :thinking: :thinking:

réponse dans 2 ou 3 ans :crazy: :crazy:
Avatar du membre
Jean Phi
Pilote semi-pro
Pilote semi-pro
Messages : 675
Enregistré le : 26-juil.-2007 13:36
Localisation : Vallee d'Eure

Re: Portrait d'un propriétaire d'A110

Bonjour à tous,

Tout çà est tellement vrai :lol: :lol:
Ce portrait robot est à nuancer en fonction de chaque cas , par exemple je n'ai QUE 59 ans, et ma V85 ne saurait être une ex usine (mais elle a quand même un palmarès en course de côte régionales :lol: )
Mais c'est quand même bien un condensé de tous les travers (ah oui, travers c'est pas un défaut en Alpine :D ) de notre petit milieu.
Il peut en effet y avoir un certain manque d'humour (ou d'auto dérision) à propos de ce qui reste une R8 en plastique :D
Et il est vrai que se permettre de tutoyer les anciens pilotes comme si on était intime m'a toujours semblé du plus grand ridicule
Avatar du membre
Lfl
Pilote débutant
Pilote débutant
Messages : 142
Enregistré le : 18-déc.-2006 12:54
Localisation : (38)

Re: Portrait d'un propriétaire d'A110

Bonjour
C'est tout a fait l'image, avec mes 77 ans et la 4 iem A110, entre autres, depuis les années 1970
Mais cela motive pour garder la forme et un peu de souplesse
Lfl
Avatar du membre
DoCh
Pilote expert
Pilote expert
Messages : 3199
Enregistré le : 28-août-2008 09:57
Localisation : (83)

Re: Portrait d'un propriétaire d'A110

Le merveilleux dessinateur qu'est Thierry Dubois a oublié un paramètre, inoubliable à mes yeux : celui qui concerne la glisse. Pour moi, c'est ici que la Berlinette (ancienne, la nouvelle connais pas) se distingue de toutes les autres voitures. Une glisse saine et prévenante, qui vous transporte dans une extase inimitable, comment peut-on l'oublier ?
D.
Alpine 5 col 67 - copie.jpg
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
"La vie est courte, mais elle est très large" (Jim Harrison).
"Mes autos émois"* — Votre livre est épatant ! (Jean d'Ormesson)
*Une déclaration d'amour aux autos d'avant, et à l'Alpine en particulier...
"Les couleurs de l'Atlas", souvenirs d'enfance...
"Dits d'autos" : chroniques autos et motos.
Nouveau blog : http://leblogadoch2.blogspot.fr
Avatar du membre
Thomas Philippe
Pilote pro
Pilote pro
Messages : 1146
Enregistré le : 15-sept.-2003 13:18
Localisation : (11) Floure

Re: Portrait d'un propriétaire d'A110

Bonjour à tous,
Je suis ami sur FB ave Thierrry Dubois et ses portraits de collectionneurs sont des perles et reflettent bien l esprit. J avais répondu à son post, je suis d accord avec lui sauf pour la taille puisque je culmine à 1 90 m et je restre encore dans ma Berlinette et roule un peu en rallye et tous les défauts de l auto s envolent . Reste un plaisir immense et la banane. A 67 ans j espère bien encore profiter de mes Alpines.
Bonne journée à tous

Philippe
Thomas Philippe
Avatar du membre
Tupapa'u
Pilote amateur
Pilote amateur
Messages : 260
Enregistré le : 27-janv.-2006 03:37
Localisation : (France) Pacifique

Re: Portrait d'un propriétaire d'A110

Thomas Philippe a écrit : 05-mai-2021 10:38 Bonjour à tous,
Je suis ami sur FB ave Thierrry Dubois et ses portraits de collectionneurs sont des perles et reflettent bien l esprit. J avais répondu à son post, je suis d accord avec lui sauf pour la taille puisque je culmine à 1 90 m et je restre encore dans ma Berlinette et roule un peu en rallye et tous les défauts de l auto s envolent . Reste un plaisir immense et la banane. A 67 ans j espère bien encore profiter de mes Alpines.
Bonne journée à tous

Philippe
Postulant comme acquéreur potentiel d'une 1300 VA que l'on m'avait indiqué (remisée depuis une bonne vingtaine d'années), je fais le tour de l'auto, le propriétaire me regarde et me dit "je ne suis pas sûr que vous rentriez encore dans cette auto" (1,81m et 85kgs...), "ah bon, je lui avait alors fait la bonne démonstration ...", revenu quelques temps plus tard avec quelques biftons dans la poche, l'impertinent me dit alors "venez voir" ... il avait fait restaurer son auto ...
Tant mieux ! ... elle était sortie de sa torpeur !... et moi, de mes intentions !...
A110 1600VD et R1135
Sandero Stepway, "the MUST" (sauf dans la neige) !...
Répondre

Retourner vers « Alpine A110 »