Discussions sur la prochaine Alpine A110 PE, Pure, et Légende.
Discussions about the Alpine A110 PE. Pure, et Legend.
par Tangleding
#389397
Merci Jérôme. Il faut suivre la N°15 dans la course 1, il y a un car control d'anthologie vers 40 min !

Et bonjour les conditions météo pour la course 2 !
par Sangplomb
#389415
Tangleding a écrit :Merci Jérôme. Il faut suivre la N°15 dans la course 1, il y a un car control d'anthologie vers 40 min !

Et bonjour les conditions météo pour la course 2 !


A la 42 ème je me suis dit "Jeannot sors de ce corps" :lol:
par Jérôme P.
#389435
Tangleding a écrit :Merci Jérôme. Il faut suivre la N°15 dans la course 1, il y a un car control d'anthologie vers 40 min !



A 42:40 très exactement le leader part en toupie au freinage en mordant sur l'huile qu'il aurait lui même lâché un peu plus tôt selon les commentaires...Bien récupéré tout de même !
Merci de l'avoir signalé, car avec la durée de la vidéo et sans commentaires ni ralenti on peut facilement passer à côté...
par Tangleding
#389437
Oui c'est ce passage Jérôme. Il faut dire aussi que cette N°15 qui était en tête se retrouve alors en 3e position, derrière Laurent Hurgon et que le pilote parvient par la suite à doubler Hurgon et termine donc 2e malgré ce 360° d'anthologie.

Comme quoi avec de la ténacité on peut parfois sauver plus que les meubles.

L'A110 Cup bleue qui termine 1ere de cette 1ere manche était d'ailleurs longtemps en tête avant d'être doublée par la 15. Avant le retournement de situation de la 4e min.
par Jérôme P.
#389439
Qui était le pilote de cette A 110 bleue n°110, qui semble avoir gagné les 2 manches d'ailleurs ?
En principe c'est une voiture "invité", à Silverstone c'était l'anglais Ollie Webb qui a mis tout le monde d'accord, c'était lui à nouveau ?
par Jérôme P.
#389441
Non, effectivement la 110 est toujours piloté par un invité "local" qui met tout le monde d'accord, à Spa le belge Lémeret.
Voici le résumé du WE (source http://www.alpineeuropacup.com/fr/actualites.html ) :

L’avant-dernier rendez-vous de la saison mène l’Alpine Elf Europa Cup sur le célèbre Circuit de Spa-Francorchamps. Fidèle à sa réputation, celui-ci accueille un plateau de dix-huit voitures avec sa météo atypique en ce début d’automne.

COURSE 1 : LE BON COUP DE LÉMERET

Auteur de la pole position, Gaël Castelli (Milan Compétition) conserve les commandes au premier virage tandis que Laurent Hurgon (Autosport GP) et Stéphane Lémeret prennent l’avantage sur Jean-Baptiste Méla (Autosport GP).

Septième sur la grille, Sylvain Noël (Racing Technology) s’attaque successivement à Nicolas Milan (Milan Compétition), puis au benjamin du peloton, pour se hisser au quatrième rang. Un peu plus loin, on retrouve Marc Guillot (Milan Compétition), Vincent Beltoise (CMR) et Alessandro Sebasti Scalera (Milan Compétition), qui part en tête-à-queue au deuxième tour.

Si la hiérarchie évolue peu dans la première moitié de course, personne n’arrive véritablement à se détacher grâce au phénomène de l’aspiration. Au septième passage, Stéphane Lémeret est le premier à passer à l’offensive en dépassant Laurent Hurgon.

Une boucle plus tard, Gaël Castelli perd le contrôle de sa voiture sur une flaque d’huile au freinage des Combes, mais il parvient à reprendre la piste en troisième position derrière Stéphane Lémeret et Laurent Hurgon. Ce dernier s’incline ensuite face aux attaques de Gaël Castelli, mais aussi celles de Sylvain Noël et Nicolas Milan, qui s’accrochent à la Source au dernier tour !

Seul en tête, Stéphane Lémeret s’impose dès ses débuts avec cinq secondes d’avance sur Gaël Castelli et Laurent Hurgon. En raison du statut d’invité du pilote-journaliste belge, Gaël Castelli fait donc le plein de points.

Quatrième, Jean-Baptiste Méla devance Nicolas Milan, Vincent Beltoise et Sylvain Noël, finalement septième. Leader du classement général, Pierre Sancinéna prend la huitième place devant Thomas Padovani et Alessandro Sebasti Scalera, auteur d’un dépassement sur Mathieu Blaise (Racing Technology) en toute fin de course.

COURSE 2 : QUATRE À LA SUITE POUR LA N°110 !

Dimanche, la pluie effectue son retour à Francorchamps. À nouveau en pole, Gaël Castelli résiste dans un premier temps à Stéphane Lémeret, mais le Belge s’empare de la première position à l’entrée de Pouhon dès le premier tour.

Derrière, Sylvain Noël passe du cinquième au troisième rang devant Pierre Sancinéna et Jean-Baptiste Méla. Sixième, Marc Guillot précède Sten Pentus (Milan Compétition), Alessandro Sebasti Scalera, Laurent Hurgon et Nicolas Milan, qui s’était élancé du fond de la grille après sa pénalité reçue pour un accrochage lors des qualifications.

Installé en tête alors que les averses redoublent d’intensité, Stéphane Lémeret distance rapidement le reste du peloton. Le spectacle est alors assuré par Sten Pentus, Marc Guillot et Jean-Baptiste Méla, qui se livrent une bataille magnifique pour la cinquième place. Un peu plus loin, Alessandro Sebasti Scalera tente de s’immiscer dans le match, mais l’Italien se fait piéger en partant en tête-à-queue aux Combes.

Au septième tour, Sylvain Noël prend l’ascendant sur Gaël Castelli. Stéphane Lémeret est toutefois trop loin et il s’impose avec dix secondes d’avance sur le Nantais. Gaël Castelli complète le podium devant Pierre Sancinéna, Sten Pentus et Jean-Baptiste Méla. Derrière eux, Nicolas Milan et Vincent Beltoise surprennent Marc Guillot dans l’avant-dernier tour tandis que Laurent Hurgon ferme le top dix et le podium chez les Gentlemen.

Au classement général de l’Alpine Elf Europa Cup, Pierre Sancinéna conserve les commandes, mais le Normand n’a plus que dix-sept points de plus que Sylvain Noël, bien placé pour être sacré chez les Gentlemen. Vincent Beltoise, Nicolas Milan et Jean-Baptiste Méla ont toujours toutes leurs chances avant la finale de la saison sur le Circuit de Barcelona-Catalunya les 20 et 21 octobre.
Modifié en dernier par Jérôme P. le 25-sept.-2018 07:46, modifié 1 fois.
par Tangleding
#389447
Merci pour ces deux résumés Jérôme.

Il faut saluer la 3e place de Laurent Hurgon en course 1 car il était tombé en 7e position, mais il a bien profité d'un fait de course dans les derniers tours, grâce à son pilotage comme toujours très propre (peut-être trop quelquefois, face à des concurrents souvent roublards... ;) )

La course 2 était difficile à suivre en l'absence de commentaires et sous des trombes d'eau empêchant souvent de distinguer les autos.
par Jérôme P.
#389649
Merci pour ce cadeau Gregory !
Très bon post-montage entre la diffusion officielle et tes prises de vues intérieures.
On a l'impression de vivre la course avec toi, Dieu que ça devait être chaud le dimanche sous la flotte !
par Ghostmc
#389697
Exacte c était bouillant
C’est si facile de détruire ta caisse si tu mets la barre trop haut et dès que tu baisses un peu les bras t es largué sur ce circuit véritable Juge de paix ; en plus je roulais en pluie très vieux !!! Mais aucunes excuses j’ai fais le Max
par Jérôme P.
#397204
Alpine Planet nous emmène à la découverte des fonctions du volant de la Cup de Gregory Romano.
Ça me rappelle quand Greg a eu la gentillesse de me le faire découvrir aussi dans le paddock de ce même circuit de Prenois, avec l'exercice de la pression appliquée sur la pédale de frein en plus.
  • 1
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9