Alpine en course!
Alpine in race!

Modérateur : FARModérateurs

Avatar du membre
par T Falsetti
#334327
:hello: :hello:


:cup: :cup: :cup: :cup:

3eme Victoire de la saison :cup: :cup: :cup: :cup:

Alpine remporte la catégorie LM P2 avec la A460 n°36 de Lapierre - Menezes - Richelmi qui devance la Ligier JS P2 n°43 du RGR by Morand de Senna - Gonzalez - Albuquerque et la JS P2 n°31 du Extreme Speed Motorsports de Dalziel - Derani - Cumming.


Signatech-Alpine s’offre un nouveau succès en LM P2 après avoir dominé la quasi totalité de ces 6 Heures du Nürburgring. L’Alpine A460 n°36 de Lapierre – Menezes – Richelmi termine septième au général devant les Rebellion et devance la Ligier JS P2 n°43 du RGR by Morand de Senna – Albuquerque – Gonzalez. ESM complète le tiercé de tête avec la Ligier JS P2 n°31 de Dalziel – Derani – Cumming. Mauvaise opération pour la Oreca 05 n°26 du G-Drive Racing, qui a abandonné suite à un problème de boîte de vitesses.


Source AutoHebdo
Avatar du membre
par Chalinman
#334344
En tête du championnat du monde (catégorie LMP2) après les succès des 6 heures de Spa et des 24 heures du Mans, l’Alpine Signatech partait, dimanche 24 juillet 2016, avec 20 points d’avance sur son principal rival, l’écurie Russe du G-Drive Racing « avec comme objectif de consolider notre place de leader » affichait-on clairement dans le stand pour ce week-end où Alpine devait à la fois conquérir et séduire le public Allemand. Opération réussie pour la marque basée à Dieppe (Seine-Maritime). Elle réécrit l’histoire !

Le prototype made in Dieppe roule devant 60 000 spectateurs

Le prototype engagé en catégorie LMP2 a remporté la course d’endurance de 6 heures et creuse l’écart sur ses poursuivants au championnat du monde et le futur bolide premium, qui devrait sortir des ateliers Dieppois en fin d’année, a pu, devant plus de 60 000 spectateurs faire un tour de circuit avant le départ de l’épreuve. « Nous avons pris la tête à 3h30 de l’arrivée et ne nous l’avons plus lâché », explique Nicolas Lapierre l’un des trois pilotes de l’Alpine n°36 (avec l’Américain Gustavo Menezes et le Monégasque Stéphane Richelmi). « C’est une très belle performance avant d’attaquer les manches américaines et asiatiques ».
De son côté, le Caennais Pierre Ragues sur sa Chevrolet Corvette a terminé 26e au classement général (3e dans sa catégorie GTEAM) ce qui constitue une belle performance pour le pilote du Team Larbre compétition, qui visait le podium comme il l’avait fait à Silverstone et à Spa. Prochaine manche du championnat du monde d’endurance le 3 septembre à Mexico.