Alpine en course!
Alpine in race!

Modérateur : FARModérateurs

par Revolt
#339543
Bonjour à tous,
Petit article sur Confidentiel Renault :
Bernard Ollivier, Directeur général-adjoint d’Alpine

" Nous avons tous encore en tête la victoire de l’Alpine A450b aux 6 Heures de Shanghai 2015, obtenue avec un tour d’avance. Une situation analogue paraîtrait improbable en 2016, tant les écarts sont serrés entre les prétendants à la victoire. C’est tant mieux pour le sport ! Mathématiquement, il apparaît que nous avons de grandes chances d’être titrés dès ce week-end. Une telle performance soulignerait le panache dont a su faire preuve l’équipe cette saison. Les pilotes de la Signatech-Alpine n°36 ont démontré à quel point ils sont motivés et ils sont tous concentrés vers l’objectif. Il s’agit également d’un rendez-vous très important pour la Baxi DC Racing Alpine n°35. J’espère que David Cheng et Ho-Pin Tung pourront briller sur leurs terres. Du côté de l’équipe, tout est fait pour les placer dans les meilleures dispositions ! "

article complet sur ce lien.

http://www.confidential-renault.fr/Actu ... titre-2016
Avatar du membre
par T Falsetti
#339737
Mail0183 a écrit :et personne ne réagit :shock: :shock: :shock: :shock:

http://www.endurance-info.com/fr/signat ... -shanghai/

et oui ils l'ont fait :cup: :cup: :cup: :cup:


Laisse nous le temps :crazy:
Source AutoHebdo

La Porsche n°1 de Hartley-Bernhard-Webber signe sa 4e victoire en cinq courses en remportant pour la seconde année consécutive les 6 Heures de Shanghai. Partie en pole, la 919 Hybrid des champions du monde 2015 a dominé l’épreuve et a rallié l’arrivée avec près d’une minute d’avance. Le constructeur de Stuttgart décroche le titre Constructeurs avec son 6e succès de la saison.

Toyota a repoussé l’échéance du titre Pilotes en complétant le podium avec la TS050 Hybrid n°6 de Sarrazin-Kobayashi-Conway. La course des adversaires directs des leaders du Championnat s’est compliquée avec une crevaison lente, mais la voiture soeur n°5 de Davidson-Buemi-Nakajima a respecté les consignes d’équipe en laissant la 2e place aux prétendants. Le premier équipage du constructeur nippon a réduit son retard à 17 points face aux leaders.

La Porsche n°2 des leaders du Championnat Dumas-Lieb-Jani manque encore une fois le podium en terminant en quatrième position devant les deux Audi. Les R18 ont été transparentes sur le circuit chinois, la n°8 de Duval-Jarvis-Di Grassi complétant le top cinq à trois tours des vainqueurs tandis que la n°7 de Tréluyer-Fässler-Tréluyer est remontée au 6e rang en perdant une douzaine de tours dans les stands suite à un contact avec l’autre Audi ayant endommagé le vérin pneumatique.

ByKolles Racing prend la 7e place avec la CLM01/P1 de Trummer-Webb-Kaffer et s’impose chez les LMP1 privées alors que Rebellion Racing a rencontré des soucis d’échappement sur la R-One de Tuscher-Imperatori-Kraihamer seulement 24e.

Alpine a décroché le titre en LMP2 en se contentant d’une 4e position de l’A460 n°36 de Lapierre-Menezes-Richelmi derrière la Ligier JS P2 du RGR Sport by Morand de Gonzalez-Albuquerque-Senna. G-Drive Racing a obtenu un nouveau succès avec l’Oreca 05 de Stevens-Rusinov-Brundle qui s’est imposée devant la Ligier JS P2 ESM de Blomqvist-Giovinazzi-Gelael.

Les Ford GT ont encore dominé le GTE Pro. La victoire est revenue à la n°67 de Tincknell-Priaulx qui a précédé de près d’une minute la voiture soeur de Pla-Mücke. La Ferrari 488 n°51 d’AF Corse de Bruni-Calado a complété le podium de la catégorie sans parvenir à menacer les Américaines.

L’Aston Martin Vantage n°98 de Dalla Lana-Lauda-Lamy s’est de nouveau imposée en GTE Am. La Porsche 911 RSR de KCMG pilotée par Christian Ried, Wolf Henzler et Joël Camathias a été pénalisée à l’issue des 6 Heures de Shanghai. Les commissaires ont infligé une sanction de dix secondes à la n°78 en raison d’un contact avec la Ferrari 458 n°83 d’AF Corse de Rui Aguas qui était en lutte avec la Porsche.

Le Portugais décroche finalement la deuxième place de la catégorie avec ses coéquipiers Emmanuel Collard et François Perrodo en tête du classement Pilotes de la catégorie, tandis que la 911 RSR de KCMG a été rétrogradée au troisième rang.

La finale de la saison 2016 du WEC sera disputée le samedi 19 novembre à Bahreïn.

Découvrez l’analyse des 6 Heures de Shanghai réalisée par nos envoyés spéciaux dans le n°2088 d’AUTOhebdo, disponible dès lundi soir en version numérique sur toutes les plates-formes, et dès mercredi en kiosques.
Jacques-Armand Dupuis
Avatar du membre
par T Falsetti
#339778
Source Autohebdo

Alpine n’a pas pris de risques pour décrocher le titre

Alpine a décroché le titre LMP2 en WEC à l’issue des 6 Heures de Shanghai où l’A460 de Lapierre-Richelmi-Menezes n’a eu qu’à s’assurer une 4e place dans la catégorie.

Alpine n’a pas pris de risques pour décrocher le titre
L'Alpine A460 n°36 à Shanghai/DPPI-Florent Gooden

dppi_02116014_355.jpg


Signatech-Alpine a célébré à l’issue des 6 Heures de Shanghai ses titres Pilotes et Équipes obtenus en LMP2 obtenus après deux sacres décrochés en ELMS. Victorieuse à quatre reprises cette année (Spa-Francorchamps, Le Mans, Nürburgring et Austin), l’A460 n°36 de Nicolas Lapierre, Stéphane Richelmi et Gustavo Menezes n’a eu besoin que d’une 4e place pour atteindre l’objectif, une épreuve avant la fin de la saison.

Si Alpine aurait bien aimé célébrer son titre en montant sur le podium, la 4e place est déjà un résultat satisfaisant pour l’écurie française qui a souffert de la dégradation importante sur la piste abrasive de Shanghai.

« Nous avons constaté lors des essais libres l’importante usure des pneumatiques. Nous avons donc disputé les qualifications avec un pilote en gommes dures et l’autre en mediums. Cette option nous contraignait à réutiliser les pneus durs en course, en raison des quotas imposés par la réglementation », a expliqué Philippe Sinault, le Team Principal de Signatech-Alpine.

« En fin de course, nous avons retrouvé de la performance puisque nous étions en lice pour la troisième place avec la n°36. Toutefois, la quatrième position nous suffisait pour remporter le titre. C’est un peu frustrant de ne pas monter sur le podium, mais nous avons atteint notre objectif avec ce troisième titre en quatre ans », a ajouté Philippe Sinault.

La lutte entre l’Alpine n°36 et la Ligier JS P2 du RGR Sport by Morand s’est envenimée lorsque Bruno Senna est allé au contact de l’A460.

« Bruno Senna est venu s’excuser après sa petite erreur, ce sont des choses qui arrivent et il n’y a pas de souci entre nous, a assuré Gustavo Menezes. Je vis la plus belle saison de ma carrière ! Nous aurions aimé faire mieux aujourd’hui, mais il faut voir plus large. Nous avons remporté les 24 Heures du Mans et le championnat LMP2 ! À titre personnel, je suis aussi très fier d’avoir gagné à Austin. L’équipe a fait un travail fantastique cette fois encore. Notre stratégie pneumatique n’était pas idéale, mais c’est ce qu’il fallait faire pour atteindre notre but. »
Jacques-Armand Dupuis
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar du membre
par Clouet
#340034
Hélas , l endurance , à part les 24 h du Mans en gp1
Cela n intéressé pas grand monde , à part quelques fans du À

L info , c est surtout l arrêt d Audi et de vw !!!!!!!

Bravo