Alpine électrique (Renaulution)

Actualités sur la société Alpine et les concessions
All information about the new Alpine company

Modérateurs : FARModérateurs, FARModérateur Alpine NG

Répondre
Avatar du membre
Titophe64
Pilote pro
Pilote pro
Messages : 1317
Enregistré le : 11-sept.-2018 18:06
Localisation : (64) Pau

Re: Alpine électrique (Renaulution)

Six a écrit : 24-avr.-2021 21:17 .../...

Le pétrole est surtout intéressant par sa densité énergétique élevée et utilisable sans risque, associée à son cout modéré...hors taxe.

Mais intellectuellement, si on se remémore que même dans les meilleurs conditions de fonctionnement, moins de la moitié de son énergie chimique est utilisable par le moteur, la (grande) majorité étant donc "perdue", quel gâchis ! :roll:

Et même si je piste régulièrement avec mon A110S, j'attends sans crainte et avec beaucoup de curiosité la future A110 électrique.
Et oui le moteur thermique et sa chaîne de traction a un rendement médiocre entre 20 et 40% en fonction de son point de fonctionnement (et malheureusement on ne l’utilise que trop rarement sur son point de fonctionnement optimum, même si sur les moteurs modernes cette plage est plus étendue qu’autrefois). Pendant ce temps l’électrique a un rendement compris entre 80 et 90% suivant la technologie des moteurs et batteries utilisés.
Mais pour la fée électricité, il y a aussi beaucoup de perte en amont pour produire et acheminer l’électricité jusqu’aux batteries.
En Chine par exemple où le véhicule électrique est en train d’exploser, l’électricité qui est stockée dans ses batteries est produite par la combustion de charbon à plus de 60%... c’est bien pire pour le CO2 que de brûler directement de l’essence.
Alpine A110 Pure livrée (6260) qui roule dans les Pyrénées et alentours et partout où les routes se tordent de rire...
Avatar du membre
Six
Pilote débutant
Pilote débutant
Messages : 235
Enregistré le : 24-juin-2019 21:15
Localisation : (Royaume-Uni) Portmeirion et Essonne maintenant

Re: Alpine électrique (Renaulution)

Titophe64 a écrit : 24-avr.-2021 21:59 Pendant ce temps l’électrique a un rendement compris entre 80 et 90% suivant la technologie des moteurs et batteries utilisés.
Mais pour la fée électricité, il y a aussi beaucoup de perte en amont pour produire et acheminer l’électricité jusqu’aux batteries.
En Chine par exemple où le véhicule électrique est en train d’exploser, l’électricité qui est stockée dans ses batteries est produite par la combustion de charbon à plus de 60%... c’est bien pire pour le CO2 que de brûler directement de l’essence.
L'objet de ma réponse concernait surtout l'aspect rendement énergétique, et par ailleurs en France l'électricité est essentiellement "nucléaire" comme chacun sait.

Enfin, l'aspect "CO2" et augmentation de l'effet de serre me préoccupe beaucoup moins que tous les polluants ( gaz et particules ultra fines) émis par un moteur à combustion ou une centrale thermique, et respirés par tous.
"Certes, tout n'est pas blanc et noir. Mais on peut jouer dialectiquement entre le blanc et le noir, comme sur les cases d'un échiquier."
Avatar du membre
Tangleding
Pilote expert
Pilote expert
Messages : 2381
Enregistré le : 07-août-2015 20:52
Localisation : (78)

Re: Alpine électrique (Renaulution)

Six a écrit : 25-avr.-2021 00:11
Titophe64 a écrit : 24-avr.-2021 21:59 Pendant ce temps l’électrique a un rendement compris entre 80 et 90% suivant la technologie des moteurs et batteries utilisés.
Mais pour la fée électricité, il y a aussi beaucoup de perte en amont pour produire et acheminer l’électricité jusqu’aux batteries.
En Chine par exemple où le véhicule électrique est en train d’exploser, l’électricité qui est stockée dans ses batteries est produite par la combustion de charbon à plus de 60%... c’est bien pire pour le CO2 que de brûler directement de l’essence.
L'objet de ma réponse concernait surtout l'aspect rendement énergétique, et par ailleurs en France l'électricité est essentiellement "nucléaire" comme chacun sait.

Enfin, l'aspect "CO2" et augmentation de l'effet de serre me préoccupe beaucoup moins que tous les polluants ( gaz et particules ultra fines) émis par un moteur à combustion ou une centrale thermique, et respirés par tous.
Pareil. Pour cette raison je ne comprends absolument pas la logique de Porsche avec le carburant synthétique.
Image
Avatar du membre
Titophe64
Pilote pro
Pilote pro
Messages : 1317
Enregistré le : 11-sept.-2018 18:06
Localisation : (64) Pau

Re: Alpine électrique (Renaulution)

Tangleding a écrit : 25-avr.-2021 00:30
Six a écrit : 25-avr.-2021 00:11
Titophe64 a écrit : 24-avr.-2021 21:59 Pendant ce temps l’électrique a un rendement compris entre 80 et 90% suivant la technologie des moteurs et batteries utilisés.
Mais pour la fée électricité, il y a aussi beaucoup de perte en amont pour produire et acheminer l’électricité jusqu’aux batteries.
En Chine par exemple où le véhicule électrique est en train d’exploser, l’électricité qui est stockée dans ses batteries est produite par la combustion de charbon à plus de 60%... c’est bien pire pour le CO2 que de brûler directement de l’essence.
L'objet de ma réponse concernait surtout l'aspect rendement énergétique, et par ailleurs en France l'électricité est essentiellement "nucléaire" comme chacun sait.

Enfin, l'aspect "CO2" et augmentation de l'effet de serre me préoccupe beaucoup moins que tous les polluants ( gaz et particules ultra fines) émis par un moteur à combustion ou une centrale thermique, et respirés par tous.
Pareil. Pour cette raison je ne comprends absolument pas la logique de Porsche avec le carburant synthétique.
Les gaz polluants comme les oxydes d’azote, le monoxyde de carbone ou les imbrûlés se traitent bien avec un bon pot catalytique (lorsqu’il est en température). De même les particules fines sont considérablement réduites par un FAP toujours à condition qu’il soit en température.
Donc à froid un véhicule thermique pollué effectivement beaucoup et c’est pour cela que la voiture électrique a tout son sens pour les petits trajets du quotidien.
Mais pour rouler en mode sport, un peu plus longtemps qu’un tour et demi du Nurburgring, soit plus d’un quart d’heure, je ne suis pas sûr que l’électrique soit formidable...

Quant à l’effet CO2, d’un point de vue purement égoïste, tu as raison de ne pas être préoccupé car notre génération ne paiera pas l’addition, mais la suivante et celle d’après beaucoup plus...

De mon point de vue, la démarche de Porsche se justifie s’ils veulent continuer à proposer des véhicules de sports utilisables en tant que tels. Il suffit d’une petite hybridation (pas trop coûteuse en masse) pour rouler en ville sans émettre d’oxydes d’azote et de particules afin de respecter la santé des habitants et l’on dispose ensuite du moteur thermique pour rouler sport sur circuit ou sur les petites routes loin des villes...

Je changerai peut être d’avis quand Porsche sortira un Taycan GT3 capable de tourner sur circuit plus de 30 minutes pleine balle... en ayant un comportement digne d’une vraie sportive. Mais je ne prend pas trop de risque à court terme.
Alpine A110 Pure livrée (6260) qui roule dans les Pyrénées et alentours et partout où les routes se tordent de rire...
Avatar du membre
Titophe64
Pilote pro
Pilote pro
Messages : 1317
Enregistré le : 11-sept.-2018 18:06
Localisation : (64) Pau

Re: Alpine électrique (Renaulution)

Et pour compléter, un petit article que je viens de trouver sur le rendement global du véhicule électrique :

http://www.fiches-auto.fr/articles-aut ... riques.php

Et pour terminer d’enfoncer le clou, je vous invite à revoir en replay sur TF1 l’essai de la Mercedes EQA où le journaliste essayeur monte un col à rythme normal : dans ces conditions, il annonce une autonomie d’une centaine de km (à comparer aux 400km annonces par Mercedes sur un cycle normalisé), y compris en tenant compte de la recharge de la batterie en descente...
Je n’ose donc pas imaginer une Alpine électrique utilisée sportivement en montagne...
Alpine A110 Pure livrée (6260) qui roule dans les Pyrénées et alentours et partout où les routes se tordent de rire...
Avatar du membre
Six
Pilote débutant
Pilote débutant
Messages : 235
Enregistré le : 24-juin-2019 21:15
Localisation : (Royaume-Uni) Portmeirion et Essonne maintenant

Re: Alpine électrique (Renaulution)

Titophe64 a écrit : 25-avr.-2021 09:40 Quant à l’effet CO2, d’un point de vue purement égoïste, tu as raison de ne pas être préoccupé car notre génération ne paiera pas l’addition, mais la suivante et celle d’après beaucoup plus...
Il ne s'agit pas en fait d'égoïsme car si le CO2 "automobile" contribue (un peu) à la hausse de l'effet de serre, et qu'il sera extrêmement difficile de limiter cette hausse du CO2 global, des solutions de géoingéniérie sont envisagées pour la contrecarrer en augmentant artificiellement l'effet parasol:
https://www.techniques-ingenieur.fr/act ... tee-65327/

Titophe64 a écrit : 25-avr.-2021 09:40 Et pour compléter, un petit article que je viens de trouver sur le rendement global du véhicule électrique :

http://www.fiches-auto.fr/articles-aut ... riques.php
Etude intéressante, mais la comparaison en terme de rendement avec le thermique n'est pas complète comme le signale fort à propos les commentaires de l'article, avec un rendement "effectif" global du thermique autour de 20%, soit 3 fois moins que l'électrique (français)...
Titophe64 a écrit : 25-avr.-2021 09:40 Et pour terminer d’enfoncer le clou, je vous invite à revoir en replay sur TF1 l’essai de la Mercedes EQA où le journaliste essayeur monte un col à rythme normal : dans ces conditions, il annonce une autonomie d’une centaine de km (à comparer aux 400km annonces par Mercedes sur un cycle normalisé), y compris en tenant compte de la recharge de la batterie en descente...
Je n’ose donc pas imaginer une Alpine électrique utilisée sportivement en montagne...
Attendons de voir pour l'autonomie "réelle" dans 5 ans (évolutions des batteries et du réseau de chargeurs ultrarapides) suivant les différentes utilisations, mais notons pour finir que même avec 300 kg (bien placé) de plus, l'Alpine A110E resterait relativement agile...

Et puis ceux qui le peuvent cumuleront les 2 types de sportives, une thermique et l'électrique. :wink:

Puisqu'Alpine a rejeté l'option "hybridation", pourtant prometteuse, toute proportion gardée, sur la McLaren Artura.
"Certes, tout n'est pas blanc et noir. Mais on peut jouer dialectiquement entre le blanc et le noir, comme sur les cases d'un échiquier."
Avatar du membre
Titophe64
Pilote pro
Pilote pro
Messages : 1317
Enregistré le : 11-sept.-2018 18:06
Localisation : (64) Pau

Re: Alpine électrique (Renaulution)

Six a écrit : 25-avr.-2021 12:49
Il ne s'agit pas en fait d'égoïsme car si le CO2 "automobile" contribue (un peu) à la hausse de l'effet de serre, et qu'il sera extrêmement difficile de limiter cette hausse du CO2 global, des solutions de géoingéniérie sont envisagées pour la contrecarrer en augmentant artificiellement l'effet parasol:
https://www.techniques-ingenieur.fr/act ... tee-65327/
Oui, ce sont effectivement des études en cours mais pour l'instant il est vraiment trop tôt pour répondre et comme il est dit en conclusion, il n'y a de tout façon pas d'autres choix que de réduire nos émissions de CO2... et pour l'instant personne n'a trouvé la solution miracle qui nous permettrait de continuer à disposer d'énergie sans compter.
Six a écrit : 25-avr.-2021 12:49
Titophe64 a écrit : 25-avr.-2021 09:40 Et pour compléter, un petit article que je viens de trouver sur le rendement global du véhicule électrique :

http://www.fiches-auto.fr/articles-aut ... riques.php
Etude intéressante, mais la comparaison en terme de rendement avec le thermique n'est pas complète comme le signale fort à propos les commentaires de l'article, avec un rendement "effectif" global du thermique autour de 20%, soit 3 fois moins que l'électrique (français)...
Oui, les commentaires sur le rendement des moteurs thermiques sont tout à fait pertinents. Il est vrai que dans mon calcul plus haut, j'avais un peu surestimé le rendement en prenant en moyenne 30% (mais en conduite sportive, avec un moteur dont l'optimisation est quand même orientée vers la performance, on ne doit pas en être loin). Pour compenser sur le véhicule électrique, je n'ai pas ajouté la quantité d'énergie électrique supplémentaire qu'il faut embarquer pour déplacer les 400kg de la batterie (environ +20 à 30% d'énergie à prévoir en plus donc quasiment encore 100kg de plus)...
Six a écrit : 25-avr.-2021 12:49 Attendons de voir pour l'autonomie "réelle" dans 5 ans (évolutions des batteries et du réseau de chargeurs ultrarapides) suivant les différentes utilisations, mais notons pour finir que même avec 300 kg (bien placé) de plus, l'Alpine A110E resterait relativement agile...

Et puis ceux qui le peuvent cumuleront les 2 types de sportives, une thermique et l'électrique. :wink:

Puisqu'Alpine a rejeté l'option "hybridation", pourtant prometteuse, toute proportion gardée, sur la McLaren Artura.
Je ne suis pas si optimiste que toi. Dans l'aéronautique où le poids est l'ennemi encore plus que dans les voitures de sport, les meilleures projections envisagent d'ici 10 ans des batteries dont la capacité serait de l'ordre de 600-650 Wh/kg (soit une augmentation de 50% par rapport à aujourd'hui... ce qui est déjà une jolie performance. A savoir, pour l'instant les technologies promettant les plus grandes densités massiques d'énergie s'accommodent très mal des charges rapides et des décharges rapides (pas vraiment pratique pour une voiture de sport qui a besoin d'une forte quantité d'énergie instantanée).
D'ailleurs, les grands de l'aéronautique ont renoncés aux avions tout électrique en dehors de quelques applications de niche pour faire de courtes distances (moins de 500 miles nautiques, à des vitesses raisonnables pour ne pas trop consommer) avec tout au plus une dizaine de passagers.

Dommage, effectivement qu'Alpine n'ait pas choisi la solution hybride pour son modèle le plus sportif... car là, par contre je suis prêt à parier que Porsche fera ce choix pour les prochaines générations de ses coupés / cabriolets sportifs et gardera le tout électrique pour la gamme de ses pachydermes à 4 roues que sont les SUV & grosses berlines.

Le rapprochement avec Lotus reste néanmoins intéressant car le "light is right" est dans l'ADN de la marque à condition que les propriétaires de cette marque emblématique maintiennent au moins un véhicule dans la gamme avec la philosophie chère à C. Chapman. Comme j'habite pas trop loin de Lourdes, je vais peut être aller y mettre un cierge pour la prochaine génération de l'A110...
Alpine A110 Pure livrée (6260) qui roule dans les Pyrénées et alentours et partout où les routes se tordent de rire...
Avatar du membre
Titophe64
Pilote pro
Pilote pro
Messages : 1317
Enregistré le : 11-sept.-2018 18:06
Localisation : (64) Pau

Re: Alpine électrique (Renaulution)

Et pour conclure, ne nous leurrons, l'avenir va être à la sobriété énergétique... ce qui est l'anti-thèse de la voiture de sport !
Il ne nous reste donc qu'à profiter au maximum de nos machines avant de ne plus en avoir le droit.
Alpine A110 Pure livrée (6260) qui roule dans les Pyrénées et alentours et partout où les routes se tordent de rire...
Avatar du membre
Barelli
Pilote
Pilote
Messages : 3
Enregistré le : 24-févr.-2021 15:08
Localisation : (92)

Re: Alpine électrique (Renaulution)

André de Loecker a écrit : 24-avr.-2021 16:34 Bonsoir
La dernière phrase de votre post , me fait sourire " chacun sa vision "dites vous (et a la fin de votre phrase vous vous contredisez ) et bien je crois que non , la vision et les idées particulières n'auront bientôt plus le droit d'être exprimées , rentrer dans les rangs est le mot d'ordre actuel et je n'envisage pas l'avenir d'un bon œil .
Quand à notre manque d'objectivité ( les amateurs de moteurs thermique ) si nous sommes obtus , vous ( les amateurs du tout électrique ) ne l'êtes pas moins , qu'il faille trouver des solutions pour trouver des énergies alternatives , me paraît louable , mais ce concentrer sur un seul projet me semble utopique , car ici on ne fait que déplacer les problèmes ( pollution entre autres ) .
j'ai n'ai aucune envie de convaincre qui que ce soit , mais que l'on me laisse ma liberté de penser.
André
Je suis bien content de faire rire, mais je ne vois aucune contradiction ! :shock:
Et je ne vois pas trop le rapport entre la pseudo "liberté de penser" (florent pagny sort de ce corps :work: !) et les offres des constructeurs automobiles !
Avatar du membre
Tracteur44
Pilote débutant
Pilote débutant
Messages : 130
Enregistré le : 30-sept.-2020 23:15
Localisation : (60)

Re: Alpine électrique (Renaulution)

"La chaîne de production vieillissante du constructeur britannique sera totalement repensée et modernisée. L’usine principale d’Hethel, au Royaume-Uni, devrait voir sa production tripler d’ici à la fin du plan sur dix ans lancé en 2018. Elle restera dédiée aux voitures de sport, tandis qu’une autre usine ouvrira à Wuhan, en Chine, pour fabriquer les futurs tout-terrain de loisir électriques. Le site chinois devrait assurer à terme l’essentiel de la production de l’entreprise."
Source
https://www.lesechos.fr/industrie-servi ... us-1310394

Une plateforme électrique chinoise pour la future sportive Alpine. :?:
Répondre

Retourner vers « Histoire du retour et Actualités d'Alpine »